Savez-vous comment est né l’Opération Nez rouge ?

En 1984, Jean-Marie De Koninck était professeur de mathématiques et, dans ses loisirs, entraîneur du Club de natation Rouge et Or de l’Université Laval. Soucieux de pouvoir offrir des bourses d’études aux étudiants-athlètes qui choisiraient d’obtenir un diplôme à l’Université Laval, il cherchait une façon originale de financer son équipe. Un jour, à la fin de septembre 1984, au volant de sa voiture, il entend à la radio des statistiques effarantes sur les graves problèmes causés par la conduite avec les facultés affaiblies. On raconte, entre autres, que plus de 50 % des accidents mortels sur les routes sont causés par des automobilistes qui ont consommé de l’alcool. Par la suite, il entend un tenancier de bar raconter que ses clients, à 3 heures du matin, ne veulent pas laisser leur voiture sur place et rentrer à la maison en taxi ; non pas parce que c’est un service coûteux, mais plutôt parce que le bon Québécois aime bien avoir sa voiture à l’œil et l’utiliser en tout temps. C’est alors que lui vient l’idée de mobiliser ses 25 nageurs pour offrir aux automobilistes qui ont pris un verre de trop la possibilité d’aller les reconduire chez eux dans leur propre voiture. Avec la collaboration du Service de police de la Ville de Québec et de la station radiophonique CHRC, la première Opération Nez rouge se déroulait du 13 au 23 décembre 1984.

Voilà comment est né ce service de chauffeur privé, tout à fait gratuit, connu sous le nom de l’Opération Nez rouge et qui se déroule durant le temps des Fêtes chaque année depuis 1984. D’une idée de financement, son initiateur a développé une campagne de sécurité routière dont les bénéfices pour toute la population se font sentir à longueur d’année.

Les valeurs de l’Opération Nez rouge

On reconnait l’altruisme à travers des actions dont le but est d’agir positivement sur le sens des responsabilités des individus, afin de les sensibiliser à l’importance d’adopter un comportement sécuritaire et responsable sur les routes. Le service de raccompagnement offert gratuitement par l’ONR démontre à notre clientèle et à la population en général l’importance de la générosité, de la coopération, de l’entraide et du partage, tout en sensibilisant à l’adoption d’un comportement responsable. De plus, l’Opération Nez rouge, par l’entremise de son réseau de partenaires associés à la campagne, soutient financièrement les jeunes et le sport amateur au sein des communautés.

Le respect englobe un ensemble d’autres qualités déterminantes pour l’Opération Nez rouge, dont la tolérance, sous-tendant son approche non moralisatrice dans toutes ses actions de sensibilisation et d’éducation, ainsi que le souci profond de clarté et d’équité à l’égard de ses maîtres d’œuvre, de ses bénévoles, de ses partenaires et du grand public.

La rigueur est synonyme de l’Opération Nez rouge : la détermination, l’équité et l’intégrité de l’organisme en font foi. Cette rigueur s’accompagne d’un professionnalisme avéré et d’un profond respect pour la tradition qui se perpétue depuis 1984.

La fraternité fait partie de l’essence même de l’Opération Nez rouge. Faire référence au concept et aux bénévoles de l’Opération Nez rouge, c’est penser d’emblée à la solidarité, à la coopération, à l’entraide, à la loyauté et au plaisir qui y sont associés.

Une organisation citoyenne dont le fonctionnement repose sur la communauté doit faire preuve de souplesse et d’agilité si elle veut réussir à gagner la faveur de gens de cœur, lesquels choisiront de s’investir personnellement dans la cause parce qu’on y œuvre en mode solution et sans trop de rigidité administrative.

Une organisation fonctionne rondement quand l’équipe permanente d’employés voit sa valeur appréciée par l’administration et la direction, constate les actions mises en place pour reconnaître son apport au succès, et obtient réponse à ses attentes en matière d’outils et d’environnement de travail.

Les objectifs poursuivis par l’Opération Nez rouge

  • Se positionner comme acteur de premier plan en matière de sensibilisation des personnes à l’adoption d’un comportement responsable en situation de facultés affaiblies par l’alcool ou le cannabis.
  • Offrir à toute communauté la possibilité de tenir l’Opération Nez rouge, suivant les valeurs et les principes fondamentaux de la corporation Opération Nez rouge.
  • Faire profiter des organismes jeunesse et de sport amateur des retombées financières de la campagne Opération Nez rouge.
  • Soutenir, à titre de partenaire et dans la mesure de ses moyens, d’autres programmes de promotion de la sécurité routière.

 

Pourquoi la maison des jeunes de Labelle voulait devenir maître d’œuvre pour l’Opération Nez rouge ?

Les maisons de jeunes membres du Regroupement des maisons de jeunes du Québec (RMJQ) ont pour mission d’offrir un lieu de rassemblement aux adolescents âgés entre 11 et 17 ans, un endroit où, au contact d’adultes significatifs, ils seront outillés pour devenir des citoyens et des citoyennes critiques, actifs et responsables.

La maison des jeunes de Labelle, c’est un lieu de rencontre, le prolongement du coin de la rue, un milieu de prise en charge et d’éducation pour les adolescents. C’est aussi un lieu de prévention et d’information où l’intervenant accompagne et soutien le jeune à une période de son adolescence. C’est un milieu d’accueil pour ceux qui désirent la fréquenter en dehors d’activités structurées et organisée par le milieu. C’est un milieu d’appartenance pour les

jeunes, un milieu d’expression qui favorise les idées, l’entraide, l’apprentissage et la créativité puisqu’elle est en fonction des goûts et des intérêts de ceux qui la fréquentent.

Elle prône des valeurs qui rejoignent celles de l’Opération Nez rouge comme l’entraide, le partage, le respect, etc.

En devenant maître d’œuvre pour l’Opération Nez rouge, la maison des jeunes de Labelle poursuit sa mission auprès des adolescents de sa communauté. Elle leur offre de nouvelles possibilités d’implication dans leur communauté (préparation de collations pour les bénévoles), elle ajoute une corde à son arc dans l’offre de prévention à sa clientèle avec cette campagne de sécurité routière et elle s’implique auprès de cette belle grande famille qu’est Opération Nez rouge.

Et il ne faut pas passer sous silence que les retombées financières de cette nouvelle implication permettront à la maison des jeunes de Labelle de poursuivre sa mission auprès des adolescents de sa communauté.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Scroll to Top